Le Cahier du Pays Naborien n° 30 est paru.





Stacks Image 423


Toujours très attendue par toutes celles et ceux qui s'intéressent à l'histoire locale et régionale, la revue annuelle de la Société d'Histoire du pays naborien vient de paraître. Le numéro 30 a été présenté en la chapelle des Comtes de Créhange de l'Hôtel de Paris en présence des auteurs, de membres du Comité et de Madame Ruiz, directrice de l'OTSI "Cœur de Moselle". On y trouve notamment un article de Cédric Neveu sur les incorporés de force du Pays Naborien (1942-1945), un article de Vincent Vion sur l'Altberg, premier château fort de Hombourg, un article de Pascal Flaus consacré aux Gerardy, une famille d'officiers au service de la ville de Saint-Avold, une biographie de Jean-Michel Schang (1757-1842) par Ghislain Knepper, un article de l'abbé Olivier Riboulot consacré à la basilique Notre-Dame de Bon Secours, ce joyau du patrimoine naborien qui a échappé de peu à la destruction. Le Cahier est disponible jusqu'à épuisement des stocks à l'OTSI, rue des Américains.





La prochaine conférence




Vous êtes cordialement invités
Vendredi 22 novembre 2019
à 20 heures
à la Salle des congrès de la piscine
rue de la Piscine
à SAINT-AVOLD
 
à la conférence que présentera
Jean-François TRITSCHLER


UN AUTRE REGARD SUR SAINT NICOLAS
 

Les petits Lorrains connaissent la légende de Claudon, Philippe et Jacquot, les trois petits enfants « mis au saloir comme des pourceaux » ; cette légende du XIIe siècle réécrite en 1854 par Gérard de Nerval, fait de saint Nicolas le Patron des enfants, des bouchers, des tonneliers et des gens du sel. Tout droit sorti de ce Mystère moyenâgeux, le bon évêque de Myre revient tous les ans visiter nos contrées. Mais qui connaît le vrai saint Nicolas, celui qui vécut entre 270 et 340 en Lycie, cette antique province située dans l’actuelle Anatolie turque ? Qui connaît vraiment l’homme de foi et de charité qui fut sous Constantin de Trêves un des premiers évêques de la liberté ?

Qui était saint Nicolas le thaumaturge, c’est-à-dire ce faiseur de miracles ? Comment cet évêque qui n’est jamais venu en Lorraine est-il devenu le modèle de nos Princes et notre défenseur ? Est-il vrai qu’il est duc de Lorraine ? Pourquoi lui a-t-on dédié la magnifique basilique de Port ? Les saints ne sont-ils pas « le sel de la terre » ? Alors aujourd’hui que représente pour nous Nicolas de Myre ?


 Né en 1949 à Thionville, Jean-François Tritschler est magistrat à la retraite depuis 2016. Il a été substitut du procureur à Metz, juge d’instruction à Valenciennes, juge d’application des peines et juge aux affaires familiales à Briey, en dernier lieu Vice-Procureur à Metz. Il est membre de la confrérie Saint-Nicolas de Yutz depuis 1975 et actuel chancelier de cette Compagnie. Il est également président de l’association des Pèlerins de Saint-Nicolas. Cette association travaille à la mise en place d’un chemin de grande randonnée reliant les Pays-Bas à Bari dans les Pouilles en passant par Saint-Nicolas-de-Port. Il est l’auteur d’un « Zoom sur Saint Nicolas », paru en 2013.




 


Vient de paraître





Le WILDFRAULOCH ou la légende de la femme sauvage à ETZLING.

Les légendes font partie du patrimoine et de la culture de notre région. Elles entretiennent toujours une relation intime avec un lieu, et " Le Wildfrauloch ou la légende de la femme sauvage " ne déroge pas à la règle.

L’auteur de l’ouvrage du même nom, Norbert Becker, s'est donc tout d'abord attaché à décrire l'environnement du site étudié, la Pfisterquelle, autrefois zone de loisir très prisée. Puis des recherches historiques fouillées lui ont permis de comprendre dans quels contexte et circonstances avait pu se dérouler l’événement relaté, à savoir celui d'une femme isolée maltraitée et rendue folle de douleur par de sauvages soldats.

Il en a déduit que la guerre de Trente Ans, qui faisait rage à l’époque, pouvait expliquer le degré d’extrême cruauté décrit par la légende qui raconte aussi qu'après avoir subi ces terribles violences, la victime s'était réfugiée dans une grotte pour le restant de ses jours, se nourrissant de ce que la nature lui prodiguait. L’auteur s’est alors appliqué à démontrer qu'il était possible de survivre un temps indéterminé, à l'état sauvage, au milieu du XVIIe siècle, à l'extérieur du village d'ETZLING.

Il a également tenté d'éclaircir deux points plus mystérieux encore :
Tout d’abord, les lettres gravées sur le rocher du Wildfrauloch constituent-elles un texte à caractère religieux, une forme d'épitaphe liée au drame qui s’est déroulé là, ou n’ont-elles aucun lien avec la légende ?
Enfin, ceux qui ont perpétué cette légende à travers les âges ont-ils voulu lui donner un sens particulier par rapport à ce lieu précis du Wildfrauloch?

L'ouvrage comprenant plusieurs dizaines de photos du site est disponible au prix de 12€ auprès de l'auteur, en mairies d'Etzling, Kerbach, Behren et Spicheren, dans les Syndicats d'initiative de Saint-Avold, Forbach, Sarreguemines, Hombourg-Haut et de Sarreguemines, ainsi qu'en librairie.

Contact : Norbert Becker 0687196469

Stacks Image 440





Bibliothèque




DU NOUVEAU DANS LA BIBLIOTHÈQUE DE LA S.H.P.N.

La bibliothèque de la S.H.P.N. se trouve à notre siège, 28 rue des Américains, à Saint-Avold. Les livres peuvent être consultés lors des permanences, mais ils ne sont pas prêtés. Après que cette bibliothèque ait été restructurée, elle a été peu à peu complétée, au fil des acquisitions (achats de livres récemment parus, acquisitions auprès de bouquinistes ou lors de brocantes, dons…). Aussi étonnant que cela puisse être, il paraît toujours, plus ou moins régulièrement, des livres sur des sujets plus La ou moins « pointus », concernant toutes les époques. Il convient donc d’en suivre autant que possible l’actualité, tout en ne négligeant pas des œuvres plus anciennes mais toujours intéressantes.

Voici donc ci-dessous les ouvrages acquis au cours de ces derniers mois, dans l’ordre chronologique des entrées.
-A. Simmer : Aux sources de l’autonomisme alsacien-mosellan
-A. Simmer : Aux sources du germanisme mosellan
-A .Kemp : Lorraine Album Memorial (1944-1945)
-Henri Bacher
-Petits secrets des ducs de Lorraine au XVIII siècle
-Forbach Sur la frontière entre coq et aigle
-Nécropole gallo-romaine de Morsbach
-Bilse : Petite garnison
-P. Wilmouth : La vie quotidienne en Moselle (39-45)
-revue »Le Pays d’Albe » hors série 2016 De la trouée de la Sarre…à l’opération Tiger
-revue « Energie Charbon » du musée de Petite-Rosselle, tous les n° parus (de 1 à 15)
-Les Américains en France (de 1950 à 1966)
-Moselle 1870
-Etymologie des noms de villages de Moselle
-Moulins et meuniers de la Nied
-Dictionnaire du parler de Saint-Avold
-Quand la marine impériale bombardait Nancy
-Les reportages de Lefranc (Batailles de Moselle)
-Fédéralisme allemand et centralisme français La Lorraine
-Le platt existe-
-40e anniversaire de la libération de Grosbliederstroff
-Dictionnaire topographique de l’ancien département de la Moselle
-Charles V de Lorraine
-Tribout : le général Poncelet
-A. Thomas : Catherine soldat
-J. Gandebeuf : A. Thomas le fantôme oublié de la gare de Metz
-A. Morela : Le cavalier silencieux (roman historique)
-Parisot : Histoire de la Lorraine (4 vol.)
-La vie à Metz les années bonheur (1950-1980)
-F. Waag : Histoire de la Moselle
-Le Deuxième conflit mondial (2 vol.)
-P. Greff : Metz, ville d’art et d’or
-C. Picard : Ligier Richier sculpteur de la Renaissance
-J.F. Ruth : Lorraine la patrie qui n’existait pas
-C. Faltrauer : Bénédictins en Lorraine
-Dir. C. Goujon : Lunéville de la ville et de son château
-Dir. P. Martin : Porcelette un village de la Renaissance
-F. Boulet : Otto de Habsbourg
-M. Dalger : Le pain en Lorraine
-Collectif : Les trésors de la bibliothèque bénédictine de Saint-Mihiel
-C. Bronique : Saint-Nicolas-de-Port
-F. Boquillon : La cathédrale de Nancy
-AD. Weick : Souvenirs de la Grande Guerre dans les Vosges et en Alsace
-J.-P. Claudel : La Chipotte 1914
-J.Gelli : Les Macaronis
-. Koenig : Châteaux et demeures nobles de Moselle
-Cahiers du Pays de la Nied : (monographies) Berus – Boucheporn – Boulay – Guldner
-N. Barbier : Malgré elles
-Femmes d’Exception en Lorraine
-J.-M. Cuny : La Lorraine à travers la carte postale ancienne
-Kretz – Ruff : L’Alsace pour les Nuls
-La Lorraine pour les Nuls
-Le quartier Ardant du Picq
-A.C.B.H.L. : La vie quotidienne dans le Bassin Houiller
-A.C.B.H.L. : Mémoires collectives (12 monographies)
-G. Laporte : La Lorraine au cœur
-Lunéville Fastes du Versailles lorrain (t. II)
-Les barons du fer
-Annéser : Vautours sur la Lorraine
-MZM. Quand la guerre s’en mêle (roman historique)
-MZM. Puis vinrent les années grises (roman historique)
-B. Schoeser : Wittring
-Aspects culturels et linguistiques d’une région frontalière
-A. Girardot : Histoire de Verdun
-R. Taveneaux : Histoire de Nancy
-Encyclopédie illustrée de la Lorraine (13 vol.)
-Dom Calmet : Histoire de Lorraine (4 vol.)
-L. Pinck : « Verklingende Weisen » (4 vol.)
-N. V. de Sérouville : La croisade du duc Antoine de Lorraine contre les paysans révoltés d’Alsace
-plusieurs albums de Jean Morette sur la Lorraine
-Bastian : Morhange, août 1914
-Dom Augustin Calmet, un itinéraire intellectuel
-X. Blum : Les ravages de l’armée du prince d’Anhalt en Lorraine (1591 – 1592)

Cette liste est longue, car c’est la première. Elle permet d’entrevoir la richesse de notre bibliothèque, toujours en cours de classement faute de temps pour aller plus loin, par exemple vers un traitement informatisé.

Noël GABRIEL





La Bibliothèque de la S.H.P.N.


Comment s'y rendre ?
Quels sont les horaires ? Qu'y trouve-t-on ?



Votre adhésion fait notre force !

Soutenez-nous, adhérez !