LA BIBLIOTHÈQUE

Localisation :
La bibliothèque se trouve dans nos locaux du 28 rue des Américains au deuxième étage au-dessus de l'Office du Tourisme (entrée par l'arrière). Elle est accessible lors des permanences le lundi de 14 heures à 16 heures, excepté les jours fériés et vacances d'été.
Elle comporte deux parties :
- une collection de revues ;
- des livres sur des sujets historiques concernant surtout la Lorraine.

Les revues :
– Les Annales de l'Est
- Le Pays Lorrain
- Les Cahiers Lorrains (depuis 1930)
- Les Annuaires de la S.H.A.L. (Société d'Histoire et d'Archéologie de la Lorraine) depuis plus d'un siècle
- Les Mémoires de l'Académie Nationale de Metz
- Les Cahiers du Pays d'Albe
- Les Cahiers du Pays de Nied
- Les Cahiers du Pays Naborien
- Les bulletins municipaux "Initiatives " de Faulquemont et de Saint-Avold (auparavant "Ambitions ").

Les livres, par thèmes :
- Guerre de 1870, première annexion, première guerre mondiale
- Seconde guerre mondiale, Malgré Nous
- Fonds Saint-Avold (également dans plusieurs classeurs)
- Monographies de villes et villages lorrains
- H.B.L.
- Lorraine : histoire, géographie, monuments, religions et art religieux, littérature...
- Moselle et région messine : mêmes sujets que Lorraine
- Ouvrages sur l'Alsace
- Des livres en allemand (sur la Lorraine et la Sarre).

Quelques documents remarquables :
- J.-C. Eckert et R. Maurer : Saint-Avold : cité d’art ? (deux tomes, 1976) ; nombreuses photos
- J.-P. Jean : Le Livre d’Or du Souvenir Français (1929)
- chanoine P. Lesprand : Le clergé de la Moselle pendant la Révolution (trois volumes, de 1933 à 1935)
- Das 9. Lothringische Infanterie Regiment N. 173 in Krieg und Frieden 1897 – 1918, historique avec photos d’un régiment qui a tenu garnison à Saint-Avold
- J.-B. Pelt, évêque de Metz : Études sur la cathédrale de Metz (trois volumes publiés de 1930 à 1937)
- abbé L. Pinck : Lothringer Volkslieder (3 volumes publiés de 1928 à 1933).

Certains livres sont des achats, d'autres des dons. La bibliothèque est installée dans une des trois pièces qu'occupent nos locaux. Une autre est aménagée pour permettre la consultation des revues, ouvrages ou documents. La troisième contient des revues en double et des livres destinés à la vente. Toute personne, même non-membre de la S.H.P.N. peut en bénéficier. De même, tout don d'ouvrage historique sera le bienvenu.

Achats récents :
- Alain Simmer : « Aux sources du germanisme mosellan », ou la fin du mythe de la colonisation franque » (éditions des Paraiges , 2015). La conquête de la Gaule par les Francs : une simple prise de pouvoir politique. L’étude des origines du germanisme mosellan suppose une approche indispensable des rapports véritables entre germanité et romanité, et une réflexion sur un territoire.
- Michel Krempper : « Aux sources de l’autonomisme alsacien-mosellan 1871-1945 » (Yoran, 2015). L’autonomisme face aux vicissitudes de l’Histoire.
- « Lorraine album mémorial (31 août 1944 – 15 mars 1945). (Heimdal, 1987, jamais réédité depuis). Bilingue, nombreuses photos, cartes.


Biblio

Règlement :

- L'accès et la consultation sont réservés aux membres de la S.H.P.N. à jour de cotisation ; cette obligation ne concerne toutefois pas les jeunes scolarisés;
- le visiteur doit laisser ses sac ou cartable à l'entrée de la salle, près de l'aquarium; il s'adressera ensuite au bibliothécaire, pour lui indiquer ce qu'il recherche;
- la lecture ou la consultation se font sur place, les photos, ou photocopies (payantes-tarif en vigueur) sont autorisées;
- une fois la consultation terminée, le visiteur remettra le livre ou document au bibliothécaire, qui le reclassera;
- le visiteur n'a donc ni à se servir, ni à reclasser lui-même ce qu'il a emprunté;
-concernant la diffusion sur internet (ou tout autre support) de tout type de document, il est obligatoire d'avoir tout d'abord l'autorisation du président de la S.H.P.N., puis le document devra porter le copyright S.H.P.N.
Il est rappelé à ce sujet que le non respect des lois sur la propriété intellectuelle constitue une fraude passible des tribunaux.
Les personnes assurant les permanences sont chargées de vérifier le respect de ces consignes.
Tout manquement à ces règles d'éthique fera l'objet d'une radiation de la liste des membres de la S.H.P.N.